A GERAÇÃO SANDUÍCHE

A geração sanduíche est un projet de recherche artistico-théorique à long terme sur le rapport travail-vie.

A cette occasion, Tali Serruya invite un groupe d'artistes et de théoriciens internationaux à réfléchir sur l'idée d'une économie du sandwich, créant un cycle de performances et de conférences qui explorent cette problématique. Ensemble, nous avons mis en cause la notion du travail comme paramètre qui bâtit et définit la civilisation contemporaine, le rapport au temps et au loisir, la productivité et la surproduction, le travail à la chaîne et la fragmentation de gestes, l'aliénation sociale et les alternatives possibles face au modèle actuel.

24/7 - Between time, people and presence - Gian Spina

Fast Talk - Tali Serruya & David La Sala

frontdesk@ - Sabrina Fernández Casas

Paradise Vendors - David La Sala

Thank you Jesus for the holidays - Patricio Gil Flood

Transburguer - Kadija De Paula & Van Holanda

Unleashed - Tali Serruya & Juliana Ribeiro Wähner

24/7 - Between time, people and presence - Gian Spina (Brésil)
Dans un cadre d'écoute et de parole autre (entre 3h et 5h du matin, dans une boulangerie de Rio de Janeiro), cette conférence à étudié le rapport que nous avons aujourd'hui au temps, ou plutôt aux temps pluriels. À travers des questions liées à la présence, à l'expérience et à l'aliénation contemporaine, nous avons réfléchi à la notion du temps libéré.

Thank you Jesus for the holidays - Patricio Gil Flood (Argentine/Suisse) 
Aux pieds du Cristo Redentor, plusieurs performeurs ont lu des extraits du livre Work less to read more, publié par l'artiste en 2015. Ce texte regroupe une série d'écrits philosophiques, sociologiques et artistiques qui défait la dichotomie travail-plaisir, qui questionne l'usage du temps et la place de la subjectivité.

Fast Talk - Tali Serruya & David La Sala (France/Suisse)
Lecture collective et commenté du livre Work less to read more et discussion critique sur les événements de la journée.

frontdesk@ - Sabrina Fernández Casas (Suisse)
L'artiste propose ici une vidéo-performance faite entièrement pendant ses heures de travail, au sein d'une galerie d'art genevoise. Elle se sert ainsi des moyens matériels et du cadre temporel de son travail alimentaire dans le but de développer son travail artistique.

Paradise Vendors - David La Sala (Suisse)
À partir du personnage littéraire Ignatius J. Reilly (A Confederacy of Dunces, John Kennedy Toole, 1980), le philosophe suisse étudie la question de la nourriture dans l'art, utilisée à la fois comme moyen et comme thématique, ainsi que son rôle dans la satire. 

Transburguer - Kadija De Paula & Van Holanda (Brésil)
Ce projet met en relation les habitudes alimentaires et leur impact environmental. Ce que nous mangeons - ou que nous choisissons de ne pas manger - transforme le paysage du monde que nous habitons. Transburguer est ainsi une sculpture environmental. Cette performance a été chorégraphiée pour l'occasion par Tali Serruya & David La Sala, à partir de la gestuelle propre au travail à la chaîne et à l'automatisation du travail. 

Unleashed - Tali Serruya & Juliana Ribeiro Wähner (France/Brésil)
Cette performance explore l'interdépendance des corps et des gestes. Interdépendance qui contraint et met en marche le mouvement. Deux corps qui en deviennent un : un corps unique, en tension, en constant équilibre.
Un corps au bord de sa propre déchirure.

Film Club - Amy Lawrence & Juliet Davis (Angleterre)
Film Club est l'enregistrement d'une conversation tenue le 15 juillet 2016 à Hulme, Manchester, dans laquelle un groupe d'artistes anglais discutent les aspects non-créatifs des professions artistiques. Cette pièce sonore crée un écho avec les discussions qui ont eu lieu en parallèle au Brésil, proposant un regard alternatif sur la même problématique, un pont entre l'Europe et l'Amérique du Sud. 
Avec les voix de Adonis, Amy, Anneliese, Chloé, Frankie, Juliette, Sarah, Scout, Sophie.


Avec le soutien du Centre Culturel CAPACETE, Rio de Janeiro, 2016

using allyou.net